• A nous Deux Paris !

    Avec MF

    Nous l’avions rencontré au salon du livre 2012, Jean-Paul Nishi (de son vrai nom Taku Nishimura) est un mangaka japonais à qui Corotzilla a déjà consacré plusieurs articles ici, ici,  ici et aussi.

    Jean-Paul Nishi ... A nous Deux Paris  !

    En ce début de mois de mai, Jean-Paul Nishi publie aux éditions Picquier la version française (traduit par Corinne Quentin) du récit de son expérience de Japonais à Paris. Il dessine avec malice et tendresse nos petits défauts et nos insupportables manies mais sait aussi reconnaître les avantages de la vie "à la française".

    Pour en savoir plus : http://tokyo.viabloga.com/

    Un joli jeu de miroir avec les œuvres de Florent Chavouet Tokyo sanpo et Manabe shima


  • Commentaires

    1
    c-2 Profil de c-2
    Lundi 7 Mai 2012 à 18:11

    J'ai le mien depuis ce matin et c'est désopilant ... mais tellement juste !

    2
    MF
    Lundi 7 Mai 2012 à 19:46

    Un petit exemple de situation vécue par JP Nishi?

    3
    c-2 Profil de c-2
    Mardi 8 Mai 2012 à 14:56

     Le manga de Nishi fourmille de situations cocasses. En avançant dans le récit de ses aventures en France, il apparaît très vite que le livre a été conçu comme un « guide de survie » pour jeune japonais de passage à Paris ; ce qui est très japonais car, dans ce pays, il arrive qu’on remplace les notices écrites ou les affiches d’informations par des dessins commentés.

     Evidemment, les pages consacrées à notre tradition de se saluer en s’embrassant (« la coutume des bisous » p. 91 et suivantes), où Nishi confie ses maladresses, ses étonnements, sa volonté d’apprendre et de participer, décrivent des scènes très amusantes.

     Cependant, ce manga raconte des situations banales de nos vies françaises et ici, il ne faut pas se tromper sur les intentions de l’éditeur français de Nishi, éditeur spécialiste des cultures d’Asie. Chez Picquier en effet, on a bien compris que ce jeu de miroir Japon-France permet au lecteur français de mieux comprendre les Japonais, leurs mœurs et leurs usages très différents des notres dans certaines situations quotidiennes. En gros, ce qui se fait chez nous et qui étonne voire horrifie un Japonais ne pourra pas se faire là-bas … et inversement. Nous sommes bien en face d’un manuel de savoir-vivre comparé !

     Et en même temps, sommes-nous si éloignés que ça lorsqu’on voit avec quel acharnement (enthousiasme, déception, …) Nishi essaie de faire des rencontres et de trouver son avenir et l’amour de sa vie.

     Beaucoup de situations décrites par Nishi m’ont rappelé notre voyage à Tokyo en 2010 et par exemple, la confusion du lait avec de la lessive (p. 178) est identique à une situation similaire (mais inversée) que j’ai vécue dans un konbini de Tokyo. Ce jour-là, j'ai pris un flacon de shampoing pour une bouteille de jus de fruit !

     Enfin, j’aime beaucoup la manière dont Nishi se moque tendrement des « fous du Japon » (p. 56) et autres otakus français (p. 134).

    4
    Caroline.S
    Vendredi 1er Juin 2012 à 23:38

    Ah j'aimerais beaucoup le lire !

    J'avais lu un résumé dans Planète Japon si je me souviens bien . . et cela m'avait interpellée ! Donc je vais surement jeter un coup d'oeil ! :p

    5
    c-2 Profil de c-2
    Vendredi 1er Juin 2012 à 23:57

    Pas de problème Caroline, dès que MF me le rend (!!), je te le prêtes ...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :