• D’une passion à l’apprentissage du japonais

     

     

    Un article de Gaëlle Redjdal, 2nde 5, lycée Corot, Douai

     

     

    Il y a un peu plus de deux ans, en partie grâce à mon frère qui était déjà lui-même passionné d’animation et de musique japonaises, j’ai découvert une chaîne française nommée « Nolife »  [http://nolife-tv.com/] qui diffusait des clips de musique japonaise. A partir de ce moment, je me suis mise à écouter différents artistes ou groupes japonais de différents styles, et j’ai trouvé cela très particuliers.

    J’ai tout d’abord commencé par écouter des groupes de  « Visual Kei » (du rock japonais en « image » c'est-à-dire que les membres du groupe ont souvent un style très sombre, et font des clips tout aussi sombres ; à l’inverse, les groupes ayant un style très coloré et faisant des clips plus joyeux, sont des groupes d’ « Oshare Kei ») comme An Cafe, Kagrra,, Miyavi, Alice Nine, ou encore LM.C ; j’ai ensuite connu d’autres styles de musiques japonaises et d’autres groupes et artistes comme Utada Hikaru, Scandal, Kitade Nana, The Back Horn, One Ok Rock, ou même Polysics ; en passant par les boysbands japonais appelés « Johnny’s » comme Arashi, NewS, ou Kanjani8.

    J’écoute aujourd’hui des « Idols », ce sont cette fois ci des girlsbands japonais, en voici quelques exemples parmi les plus connus : Morning Musume, °C-ute, Berryz Kôbô, ou encore un groupe très populaire en ce moment les AKB48, qui, comme son nom l’indique, viennent tout droit Akihabara, un quartier de Tokyo où l’on peut croiser pas mal d’ « apprenti-idols », et que j’aimerais beaucoup visiter.

    Cela est donc le fruit de beaucoup de recherche sur la J-music que j’écoute aujourd’hui quotidiennement.

    Ensuite, j’ai voulu en apprendre un peu plus sur le Japon et sa culture, alors j’ai commencé à lire et acheté quelques Manga comme xxxHolic, Fruits Basket, Jigoku Shôjo (La fille des enfers) et à regarder des Anime tels que Naruto, Shugo Chara, Kareshi Kanojo no jijō, et bien sûr, les films du Studio Ghibli surtout ceux du grand Miyazaki Hayao comme « Mon voisin Totoro », « Le Voyage de Chihiro », « Le Château dans le ciel », « Princesse Mononoke ».

    Je regarde surtout beaucoup de Drama (séries télévisées japonaises de 9 à 14 épisodes), comme, par exemple : « Hana Yori Dango », « Ichi Rittoru no Namida », « Life »,  « Nobuta wo Produce », « Last Friends » ou encore « First Kiss » qui sont très souvent assez tristes, et où l’on peut voir, dans certaines séries, des membres des Johnny’s jouer.

    Puis je me suis intéresser au mode de vie des japonais ainsi que toute leur culture, leur rituel, traditions…etc.

            Tout cela à donc fait de moi une passionnée de la culture japonaise, je me rends régulièrement dans des conventions se rapportant au Japon comme, la plus connue « Japan Expo », ainsi qu'à des concerts de musique japonaise, comme dernièrement celui d’une petite idole nommée Asô Natsuko, où je rencontre des personnes partageant ma passion pour ce pays.

    Mais malgré leur importance et fréquence, il n’y en a toujours pas assez de ces concerts en France à mon goût. J’en suis donc aujourd’hui à apprendre le japonais avec l’aide de sites Internet comme Ici-japon [http://www.ici-japon.com/cours_japonais/] qui m’a beaucoup appris sur la formation d’une phrase en japonais, Kanji Converter [http://nihongo.j-talk.com/kanji/] qui est un site qui traduit les Kana/Kanji en Romaji, quelques pages de Wikibook, ou Wikipedia qui m’ont aussi beaucoup aidé au début : Hiragana [http://fr.wikipedia.org/wiki/Hiragana], Katakana [http://fr.wikipedia.org/wiki/Katakana], Particules [http://fr.wikibooks.org/wiki/Japonais/Grammaire/Particules], Suffixes/Préfixes/Famille [http://fr.wikipedia.org/wiki/Dénomination_d'une_personne_en_japonais]…etc, ainsi que CapsuleCorps [http://www.crapulescorp.net/japonais] qui est un site assez complet pour apprendre le japonais…

    Je m’aidais aussi de quelques dictionnaires comme [http://www.dictionnaire-japonais.com/] ou [http://www.csse.monash.edu.au/~jwb/cgi-bin/wwwjdic.cgi?1C].

    La musique que j’écoute et ce que je regarde en version originale japonaise m’aide beaucoup à apprendre, distinguer les mots entre eux, et surtout la prononciation.

    Depuis peu, j’ai maintenant des manuels d’apprentissage pour apprendre la langue tels que « Lire et écrire le japonais » (édition Larousse) et « Le Japonais sans peine tome 1 » (Editions Assimil), ainsi qu’un dictionnaire qui m’aide énormément des Editions Assimil également. On peut trouver ces manuels au « Furet du Nord » de Douai.

    Et bien sûr, j’envisage plus tard de faire une licence de japonais pour valider mes connaissances et me perfectionner, si possible à L’INALCO de Paris.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Amélia.B
    Mercredi 16 Février 2011 à 15:20

    Je pense qu'on a un peu tous commencés par ça (^_^) Enfin bref, j'te souhaite une bonne continuation pour ta future licence de japonais, (Gambatte !) à ce qu'on m'as dit c'est assez complexe. Mais Motivée ! Motivée ! hé ! (rires)

    2
    Gaëlle.R
    Jeudi 17 Février 2011 à 17:48

    メルシボク!:D がんばりますよ (^ω^) J'ai pas encore trop trop l'habitude d'apprendre un peu tout les soirs (>ε<*) Mais ça viendra ! Avec de la motivation (=^.^=).

    3
    Caro.S
    Jeudi 24 Février 2011 à 13:16

    Courage Gaelle  (^-^) Les choses mêmes les plus dures peuvent être surmontées avec de la volonté (*ç*)

    Moi ça a fait comme toi, au début c'était juste pour la musique,etc, mais maintenant,je suis vraiment passionnée, et ça m'a aussi poussée à apprendre le Japonais !(OvO)

    Allez bonne chance (^3^)

    4
    Yuka.T
    Lundi 7 Mars 2011 à 14:09

     C'est intéressant tes renseignements très précis. Bonne continuation de tes études (Tu écris déjà bien Hiragana et Katakana!). がんばってね!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :