• Par MF

    La maison d’éditions Books Editions publie cette semaine un roman qui rencontre un grand succès au Japon depuis sa sortie en 2010, La Fusée de Shitamachi (下町ロケット) par Ikeido Jun. L’œuvre a remporté au Japon le prix Naoki.

    Qualifié par son auteur de « roman d’entreprise », le roman s’intéresse aux PME autour du personnage de Tsukuda Kôhei, patron de la Tsukuda Seisakusho. Cette petite structure installée dans un « quartier populaire » (c’est le sens du mot « shitamachi ») s’est spécialisée dans la conception de pièces de moteurs pour l’aérospatiale. Elle est même la seule à présenter sur le marché un « système-valve » de haute technologie capable d’assurer le bon fonctionnement des futures fusées japonaises. Et c’est bien là le cœur du problème. A cause de ce produit protégé par un brevet, elle fait de l’ombre aux mastodontes du secteur, ces grandes entreprises aux budgets colossaux paralysées par une affaire familiale d’à peine 200 employés. S’engage alors un bras de fer inégal entre ces acteurs du monde industriel.

    Inégal ? Pas tant que ça. Face à l’arrogance des grands groupes, la Tsukuda Seisakusho oppose des valeurs que l’on rencontre souvent dans le manga japonais : honneur de l’entreprise, éloge du travail manuel d’excellence, esprit d’équipe

    Alors l’entreprise de Tsukuda Kôhei saura-t-elle éviter le dépôt de bilan ? Réponse dans le livre !

    On doit la version française au traducteur Patrick Honnoré qui livre, une fois de plus, un travail de grande qualité. Il a su en effet trouver le rythme du monde des petites entreprises face à celui des géants du secteur. On se laisse ainsi aisément entraîner dans un univers pourtant peu accessible. Et souvent grâce aux dialogues, particulièrement réussis. Ils rendent en effet sensible l’écart générationnel qui oppose parfois certains personnages.


    votre commentaire
  • Julie Otsuka, écrivain américaine d'origine japonaise, a été récompensée ce jour par le prix Femina.

    La suite ici et ici.


    votre commentaire
  • avec MF

    Le dernier Zoom-Japon vient de paraître. Au programme, toujours autant de conseils de lecture et de films, des recettes, des articles sur la société et l'économie japonaise, des bonnes adresses en France et au Japon, ...

    Zoom Japon est une revue francophone entièrement rédigée par des journalistes japonais en France et au Japon.

    Pour accéder au journal en ligne, cliquez sur l'image :

    Dernier Zoom


    1 commentaire
  • Chers lecteurs, sans doute êtes-vous nombreux à n’avoir pu assister à la séance de dédicaces de notre ami Florent Chavouet le 13 octobre dernier à Nevers (à ce propos, si certains chanceux ont des photos, nous sommes preneurs !)? C’est dur, n’est-ce pas ? Pour vous, chaque nuit, c’est le même rêve qui se répète : repartir avec un Tokyo Sanpo ou un Manabe shima personnalisé ! Ou participer à son atelier « jonglage » (voir ici : http://florentchavouet.blogspot.fr/)!

     

    Alors lisez bien ce qui suit ! Car vos rêves vont être satisfaits.

     

     

     

    Jean-Paul Nishi, au dernier salon du livre, photographié par l'équipe Corotzilla

      

     

     東京日仏学院主催のフランス語圏文学フェスティバル 「読書の秋2012」が、来月11月4日から開催されます。フランス語圏から著名な作家やイラストレーターを迎え、東京をはじめ日本各地で講演会などさまざまなイベントが行われる予定です。

     Corotzillaではおなじみのイラストレーター、フロラン・シャブエ氏(http://florentchavouet.blogspot.fr/)も招待され、漫画家ジャン・ポール西氏との対談ほか、横浜や徳島でワークショップに参加されるとのこと。詳細は日仏学院のホームページ(http://www.institut.jp/ja/evenements/12041)でお確かめください

     東京の街をユーモアたっぷりに、かつまっすぐな視線で描いたデビュー作『東京散歩』日本語版が12月上旬に刊行予定のシャブエ氏。新進気鋭のイラストレーターと触れ合うチャンス、ぜひお見逃しなく!


    2 commentaires
  • Avec MF

    Le biologiste japonais Shinya Yamanaka vient de se voir décerner le prix Nobel de médecine, conjointement au britannique Sir John B. Gurdon, pour ses recherches sur les cellules et leur capacité de régénérescence. Peut-être pourrons-nous bientôt reprogrammer nos cellules vieillies ou malades pour les rendre saines et jeunes ? Des progrès décisifs !

     Plus ici et ici

    La science japonaise récompensée d'un nobel


    1 commentaire
  • Dernier numéro de l'excellente revue Zoom Japon.

    Toujours autant des articles  de fond sur la société japonaise et des conseils de très bonnes lectures, romans & mangas, de sorties, de restaturants ... en France comme au Japon !

    A lire en cliquant sur l'image :


    votre commentaire
  • Sur son blog Lire le Japon, notre amie virtuelle Alice Monard consacre de nombreux articles à la manifestation "Le livre sur la place" qui s'est tenue à Nancy mi-septembre.

    Entre-autres, vous pourrez lire les comptes rendus des rencontres avec Amélie Nothomb, Oliver Adam et de Ryoko Sekiguchi

    Image cliquable vers l'interview de Ryoko Sekiguchi à propose de son livre "Ce n'est pas un hasard"

    Lire le Japon depuis Nancy

    Beaucoup de bons moments de lecture à venir ...


    votre commentaire
  • De Yuka & MF

     長嶋 有

    佐渡の三人

     

     

    Le nouveau roman de Nagashima Yû sort cette semaine au Japon. Il s’intitule 佐渡の三人, que l’on peut traduire par Les Trois de Sado. Sado est une île de la préfecture de Niigata, dans le nord du Japon. Si aujourd’hui le lieu fait le bonheur des randonneurs et des passionnés de taiko, le tambour japonais traditionnel, l’île a connu un passé plus douloureux. Au Moyen Age, on y exilait en effet les aristocrates et autres samouraïs en froid avec le pouvoir. Mais l’île allait bientôt tirer profit de cet afflux d’intellectuels issus de la haute société. Zeami, l’un des créateurs du théâtre de Nô, fut par exemple l’un d’eux. Ce qui explique le nombre élevé de scènes sur l’île.

    Le roman raconte l’histoire de trois personnages, la narratrice, son frère et son père. Suite au décès de la voisine des grands-parents de la narratrice, ils décident d’amener ensemble ses cendres sur l’île de Sado. Une fois de plus, Nagashima Yû se révèle dans cette nouvelle œuvre en fin observateur des individus.

    La couverture du livre a été réalisée par Nakui Naoko.


    3 commentaires
  • Avec MF

    Actualités culturelles, articles de fond sur le Japon, conseils pratiques,  ...

    Le dernier Zoom Japon est en ligne. Cliquez sur l'image :


    votre commentaire
  • De MF

    Quelques photos des ouvrages de Nagashima Yû :

    Barococo grand format et poche.

    L'adaptation de ses romans en manga et le manga réalisé grâce à un logiciel, Fukinshinchan. (le livre de gauche (le bleu) est Fukinshinchan (c'est pas le nom du logiciel!), et donc celui de droite est l'adaptation en manga)

     

    Actualités de Nagashima Yu

    Actualités de Nagashima Yu

    Actualités de Nagashima Yu


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique