• Hanezu, très bientôt au cinéma :

    http://lexpansion.lexpress.fr/tendances/culture/hanezu-l-esprit-des-montagnes_275730.html

    Hanezu, l'esprit des montagnes

    et Hokusaï, déjà dans les librairies :

    http://www.editions-hazan.fr/ouvrage/400202/hokusai_matthi_forrer

    Hokusaï


    votre commentaire
  • L'idéogramme de l'année est "Kizuna", article sur le site de la Tribune de Genève :

    http://librespensees.blog.tdg.ch/archive/2011/12/18/ideogramme-japonais-de-l-annee-2011-kizuna.html

     

    Kizuna.jpg


    votre commentaire
  • Emouvant reportage sur la renaissance d'Ishinomaki sur le site La Presse.ca :

    http://www.cyberpresse.ca/photos/201112/17/12-6741-japon-reconstruction-a-ishinomaki.php

    Un autre sur la sortie du nucléaire au Japon avec un très beau dessin, sur le site de Courrier International :

    http://www.courrierinternational.com/article/2011/12/19/tous-unis-ou-presque-contre-le-nucleaire


    votre commentaire
  • On vous a déjà parlé de 1Q84 de Murakami. Pour vous convaincre de le lire, écoutez donc cette chronique radio diffusée sur France Info

    Et, à propos de Florent Chavouet (il a ses fans sur Corotzilla !), un message de MF :

    La Grande librairie (émission de François Busnel sur France 5) se rend toujours dans une librairie. Celle de ce soir (jeudi 8 sept.) a présenté son coup de coeur : Manabeshima de Florent Chavouet !! (rappels : le livre est au CDI, ainsi que Tokyo Sanpo)

    La séquence sur la librairie est à partir de 48'50 : http://www.france5.fr/la-grande-librairie/?page=videos&id_article=5363

    ... mais vous pouvez regarder toute l'émission !


    votre commentaire
  • Le très attendu 1Q84 est sorti aujourd'hui en librairie.

    Sous ce titre mystérieux (en japonais, la lettre Q comme le chiffre 9 se prononcent de la même manière : "kyu", on peut donc comprendre "1984" ... tiens, tiens, comme le roman de George Orwell), Haruki Murakami, l'auteur de Kafka sur le rivage (2006), publie non pas un mais trois livres. (le livre 1 et le livre 2 paraissent aujourd'hui et le livre 3 paraîtra en mars 2012).

    Nous suivons en parallèle les aventures d'Aomamé, 29 ans, professeur de stretching et tueuse féministe professionnelle, et Tengo, 29 ans aussi, écrivain-nègre. Tous deux évoluent dans un univers d'ultra-violence et se retrouveront pour combattre contre une secte.

    Le livre a enthousiasmé les lecteurs Japonais et 1Q84 a battu tous les records de vente au Japon (plus de 3 millions d'exemplaires pour les deux premiers livres et 1 million en un mois pour le 3ème paru au printemps 2011 au Japon)

    Voilà ce qu'en dit l'écrivain Amélie Nothomb (Stupeurs et tremblements, 1999) dans un article récent du journal Le Monde (19 08 2011) :

    "Pour ma part, j'avoue une fascination sans mesure pour l'oeuvre de Haruki Murakami. En 2006, j'ai lu Kafka sur le rivage et je n'en suis pas revenue. Après, il a fallu que je lise tous ses livres. Des addictions littéraires que je connaisse, c'est la moins explicable. Avec une extraordinaire économie de moyens, dont je m'étonne que nos spécialistes hexagonaux n'aient pas vu la sobriété typiquement japonaise, Haruki Murakami crée des univers dont on est aussitôt prisonnier [...] L'auteur invite ainsi le lecteur à accorder la plus profonde attention au moindre élément de narration, dont chacun pourra jouer le rôle d'interface. Car la grande affaire de Haruki Murakami, c'est cela : établir des connexions entre notre monde et un autre, dont on ne sait au juste ce qu'il est, mais dont on sait qu'il est." ...

     et en voici une critique très développée sur le site de la Libre Belgique

     


    3 commentaires
  • Amateurs de littérature japonaise, réjouissez-vous !  Le Japon a été choisi pour être l'invité d'honneur du 31.ème salon du livre qui se tiendra du 16 au 19 mars 2012 ! 

    A cette occasion, de nombreux auteurs nippons devraient faire le déplacement... l'occasion pour nous de réitérer notre expérience de 2010 en allant interviewer un écrivain ?

     Dès que nous la connaîtrons, nous publierons la liste des auteurs japonais invités.

     à suivre de très près ... 

    Lettres du Japon


    votre commentaire
  • Pour suivre les nouvelles aventures cyclo-touristiques de Florent Chavouet et de ses amis, c'est ici, ici, et aussi ici ...

    ... ça sent un prochain album !

     


    votre commentaire
  • On vous en avez parlé quelques jours après le tsunami du 11 mars : un collectif d'illustrateurs avait voulu témoigné son soutien aux victimes de la catastrophe en réalisant des magnifiques illustrations et en les mettant en vente.

    L'élan de générosité de tous ces dessinateurs fait désormais l'objet d'un livre. Vous pouvez vous le procurer ici au prix de 30 € (+ les frais d'acheminement)

     


    1 commentaire
  • Dans son n° du 16 avril, le magazine Télérama publie un texte de la romancière japonaise Hiromi Kawakami.

     

     Image de "Hiromi Kawakami"

    Elle revient sur le sentiment d'impermanence qui est un des traits caractéristiques de la mentalité japonaise et qui sous-tend bien des textes de la littérature nippone ("La vie est l'instabilité même").

    Elle replace l'homme au milieu d'une nature "impartiale" et cruelle ("L'homme, ... la vie est éphémère ... je ne suis qu'une chose insignifiante"). On comprend mieux alors une certaine forme de "renoncement" devant les forces de la nature, autre "notion profondément ancrée dans la mentalité japonaise".

    Mais cette résignation devant les catastrophes, Hiromi Kawakami ne la ressent plus lorsqu'il s'agit de dénoncer les responsabilités des hommes politiques et tous ceux qui les ont élus : "Nous qui avons la chance de posséder cette notion de l'impermanence, nous n'avons pas été capables de l'appliquer à nos centrales [...] nous qui avons permis pour notre confort l'installation de la centrale de Fukushima loin de la capitale".

    Elle conclut en écrivant qu'évidemment tout cela "imprégnera ses romans à venir".


    votre commentaire
  •     Une preuve, s'il en fallait une, de la grande capacité des Japonais à se relever après une catastrophe naturelle de grande ampleur : un mois à peine après avoir été englouti par la vague noire du tsunami, l'aéroport de Sendaï rouvre ses pistes ce mercredi 13 avril.

     A passenger jet plane from Tokyo arrives at Sendai Airport in the town 
of Natori in Miyagi prefecture, Japanon April 13, 2011. Sendai Airport 
resumed its operation after it was hit by a tsunami and a massive 
earthquake last month. The message 'Fight Japan' is painted on the 
plane's body. Photo: AFP/Getty Images / SL

        Malgré la centrale de Fukushima et les répliques sismiques incessantes, le Japon et ses habitants reviennent petit à petit à une vie normale. On ne peut que s'en réjouir et nous les soutenons tous. 

     


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique