• mon ami(e) japonais(e) du bout du monde

    Caroline Scripzak    photo 1 Caroline   photo 2 Caroline      

    Après être revenue du Japon, l'année dernière, j'ai voulu être en contact avec ces gens qui m'ont tant passionnés , alors je me suis mise à chercher des correspondants sur internet. J'ai cherché longtemps parce que les trois quarts des sites ne sont pas sérieux ><'

    Après une longue recherche, je suis tombée sur le site "Kawasaki penpals". J'ai donc posté une annonce. Et quelques jours après, la joie s'est emparée de moi quand j'ai ouvert ma boite mail, et ai vu un mail provenant d'une Japonaise.(^-^) Après avoir fait connaissance avec quelques mails, elle a décidé de m'envoyer une lettre.

    Une courte présentation de ma correspondante s'impose alors. Elle s'appelle Yuna Hichikuro. Elle a 22 ans. Elle est étudiante à l'université Tokai, elle étudie l'histoire de l'Occident, le Français, l'histoire de la France, la culture Coréenne , ainsi que la culture allemande et espagnole. Ses hobbies sont :  faire de la musique, voyager, aller au cinéma ...

    Elle adore la France, et espère y travailler un jour. Pour communiquer, au départ nous utilisions principalement l'anglais. Maintenant, Yuna me parle en français, et moi soit en anglais, soit en japonais (parce que je ne sais presque pas parler japonais ).

    Concernant la régularité des échanges, on s'envoie une lettre par mois environ. Chacune accompagne sa lettre d'une petite chose, comme une carte postale, ou un petit cadeau. Grâce à cette correspondance, j'ai appris beaucoup de choses sur le Japon, notamment sur les fêtes Japonaises, et sur le système scolaire au Japon.

    Cette correspondance est bénéfique autant à moi qu'à elle, car nous apprenons beaucoup de choses (*-*)

    [J'ai accompagné ce mail de photo de quelques unes des choses que Yuna m'a envoyé. Photo N°1 : cartes postales + un petit livre Japonais + un porte clé Hello Kitty et un porte-clé "La petite fille aux chaussures rouges" /Photo N°2 : enveloppes]


    Amélia Bouchard

    Ces souvenirs [du voyage au Japon] me hantent et je ne suis pas la seule ...

    Cette année je suis passée en 1ère littéraire et j'ai bien sympathisé avec Caroline (ex membre du club) avec qui j'ai ces souvenirs en commun. On en a beaucoup parlé et un jour elle m'a expliqué qu'elle communiquait avec des japonais depuis quelque temps et que si cela m'intéressait elle pourrait me donner l'adresse du site sur lequel elle avait trouvé les siens.

    On a alors fait la démarche ensemble, je me suis inscrite sur ce site et par la suite j'ai reçu quelques mails de celui-ci qui m'envoyait des listes de correspondants japonais accompagnées d'une sorte d'annonce les décrivant et insistant sur ce qu'il cherchait. Et j'ai fait mon choix, c'est à dire, Yuya Miura âgé de 22 ans et étudiant en fac de droit, apprenant le français, l'allemand et le russe en ayant pour hobby le basket ball :).

    On a vite sympathisé via mail, nous nous parlons régulièrement (environ 1 mail ou deux par semaine) principalement en anglais mais en y incluant quelques mots ou expressions de nos langues respectives. Il n'y a vraiment aucune difficulté particulière à communiquer de cette façon ; c'est vraiment une expérience agréable parce qu'on garde en quelque sorte un certain lien avec ce pays :).

    Généralement ces mails nous permettent de prendre des nouvelles de l'un et l'autre, malheureusement il est souvent malade ... et est actuellement à l'hôpital u___u' (Oui oui, je suis tombé sur un chanceux ! * rire * ) ça fait un peu plus d'un mois que nous communiquons, mais à vrai dire, c'est comme si nous nous connaissions depuis toujours :).

    Yuya, m'a d'ailleurs conseillé un logiciel appelé Skype, qui me permettrait de le voir et de lui parler directement, ce que je trouve être une excellente idée :). J'ai bien retenu une expression en japonais grâce à lui : " Odaijini " qui signifie en gros "Bon rétablissement". Il m'apprend quelques mots et expressions
    Dernièrement il m'a expliqué comment se passait le nouvel an au Japon et qu'il savait très bien faire les gâteaux de riz :).

    Pour le moment, je veux continuer à communiquer avec lui, parce que je l'apprécie beaucoup et ça même malgré la distance qui nous sépare.

    Qui sait peut être qu'un jour je le verrai vraiment :) 


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Hamza A.
    Dimanche 30 Janvier 2011 à 01:21

    J'y pense également de temps en temps mais à Paris, c'est assez simple de manger réellement japonais. La fondue coûte assez cher ici par contre! J'ai rencontré par hasard un collaborateur de F. Chavouet avec qui j'ai dîné par la suite, c'est assez drôle de rencontrer des gens qui connaissent les mêmes personnes , dans une métropole de 11 millions d'habitants. Je repense souvent à Nikko pour ma part, à l'odeur ambiante, aux palmiers d'Enoshima, les petites vieilles qui marchaient vite, et bien entendu, à mon cher ami suédophone Shinto!

    Bons baisers à tous de Paris, où il fait froid, et où 250 des 300 restaurants jap sont tenus par des Chinois.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Yuka.T
    Mardi 1er Février 2011 à 16:22

    Je suis contente que vous alliez bien et que vous ayez trouvé les amis japonais. C'est marrant que Caroline utilise les émoticônes japonaises(^-^) Bonne continuation!

    3
    c-2 Profil de c-2
    Mercredi 2 Février 2011 à 18:45

    Super d'avoir de tes nouvelles Hamza, mais on voudrait en savoir un peu plus sur tes études et ta nouvelle vie parisiennes

    4
    gaelle.m
    Mercredi 23 Février 2011 à 15:03

    C'est une bonne chose d'avoir des correspondants japonais. Ca permet d'avoir une autre vision du japon grace à eux. J' en ai moi même quelques uns mais je n'ai pas encore nouer de dialogue avec eux!^^

    il faudrait que je trouve le temps de m'y mettre!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :