• 贖罪 Shokuzai

    De MF

    Le cinéma japonais est de nouveau à l’honneur avec la sortie à une semaine d’intervalle des films Shokuzai. Celles qui voulaient se souvenir et Shokuzai. Celles qui voulaient oublier.

    C’est au réalisateur du superbe Tokyo Sonata, KUROSAWA Kiyoshi, que l’on doit cette adaptation d’un roman à succès de Minato Kanae.

    Dans un village tranquille, la petite Emili joue avec quatre autres fillettes quand un homme l’emmène et l’assassine dans le gymnase de l’école. Ses camarades, sous le choc, sont incapables de se souvenir du visage de l’assassin. Asako, la mère d’Emili, les met en garde : si elles ne se souviennent pas, elles devront faire « pénitence » toute leur vie, shokuzai en japonais. On les retrouve quinze plus tard. Ont-elles retrouvé la mémoire et Asako a-t-elle fait son deuil ?

    A l’origine, Shokuzai est une mini-série pour la télévision japonaise. Les cinq épisodes sont donc devenus un film en deux volets pour le cinéma. Dans le premier, on suit les personnages de Sae et de Maki, celles qui veulent se souvenir. Le second se concentre sur Akiko et Yuka qui veulent oublier.

    Pour voir la bande-annonce, cliquez sur l'image :

     贖罪 Shokuzai

    A Lille, les films sont programmés au Majestic qui organise une soirée spéciale le samedi 8 juin avec la projection des deux films à 18h45 et 21h.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :