• Un an a passé ... par Manuel Tardits

    Manuel Tardits est architecte et professeur à Tokyo :

    Incident

    Niveau 7

    Peur du vent

    Note du traducteur: le 3-11 comme on dit ici ou encore le 11 mars 2011 un séisme sous-marin de magnitude 9 provoque un gigantesque tsunami qui rase la côte pacifique du Tôhoku et fait plus de 20 000 victimes. Au même instant un incident nucléaire majeur se déclare à la centrale nucléaire de Fukushima, située en bordure de mer, également atteinte par la vague. Le système de refroidissement des réacteurs interrompu et les enceintes de confinement des réacteurs fortement endommagées, ceux-ci libèrent des substances radioactives et volatiles. Les accidents nucléaires et radiologiques sont classés selon une échelle indiquant leur gravité. Le niveau 7 atteint par celui survenu à la centrale, avant dernier sur cette échelle, indique clairement la dangerosité de la situation. Celle-ci fait craindre pour la population riveraine qui sera évacuée sur un rayon de 30km ainsi que pour la capitale seulement distante de 250km. Les vents étaient eux-mêmes regardés comme des agents de dispersion possibles de la radioactivité. Le premier ministre, on l’a su près d’un an après, a ordonné à l’opérateur Tepco, qui souhaitait évacuer ses équipes et abandonner la centrale, de continuer les opérations d’urgence. Le cabinet du premier ministre a même envisagé l’évacuation des 37 millions d’habitants de Tôkyô, la plus grande métropole de la planète.


  • Commentaires

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :