• L'attente de quoi

    L'attente de quoi ?

     

    Texte de Kahina Méouak, illustration de Clément Dequidt 

     Nouvelles

     

             Je suis l'inconnu qui travaille dans la tour de la mairie de Tokyo, juste un vendeur inconnu. J'insiste sur le mot inconnu car jamais personne ne fait attention à moi. Dans la rue personne ne jette un coup d'oeil sur moi, le seul endroit où je me sens vivant c'est l'endroit où je travaille. En fait personne ne me connaît, personne ne connaît mes craintes et surtout ma plus grande peur.

    Cela me vient lorsque je vois cet immeuble, il est haut de 48 étages. Tous les jours, en me levant, ma hantise revient. Le fait d'aller travailler dans l'endroit qui m'horrifie le plus me rend malade. Mais je suis contraint d'aller dans cette tour car je n'ai pas d'autre choix, c'est le seul endroit qui ait bien voulu me donner ma chance parce personne ne croyait en moi, je les comprends, qui veut confier sa caisse à une personne sans diplôme, sans qualification?

    Sans cette tour je n'aurais pas de travail? Or, sans travail pas de revenu et sans revenu je me serais retrouvé à la rue... Cette tour, la cause de mes tourments, m'offre de quoi vivre et surtout m'accorde toute la reconnaissance et la gratitude que je n'ai même pas auprès de ma famille.

    Derrière ma caisse, je vois tout ce qui se passe : les personnes heureuses, celles qui sont malheureuses, des femmes et leurs amants et inversement. Le plus souvent, je vois des personnes qui cherchent à cacher leur tristesse derrière un masque, le visage du bonheur qu'ils laissent paraître est amer mais ce n'est qu'une façade.

    A force d'expérience, rien qu'en regardant leur visage, je peux savoir la cause de leur désarroi. Tout ce qui se passe autour de moi aggrave ma peur. Les choses qui se passent sont souvent inattendues. Ce sont des choses auxquelles personne ne s'attend.

    Grâce ou à cause de tout ce que j'ai vu, je me rends compte que nous ne sommes rien sur Terre. Nous attendons quelque chose. Moi j'attends, j'attends que le malheur s'abatte sur moi mais quel malheur? Quand viendra-t-il? Chaque jour en me levant, je me demande si ce jour est arrivé mais à la fin de la journée rien ne s'est produit. Je ne sais plus où j'en suis, je ne sais plus ce que je veux : la vie ? la mort ?

    Cet immeuble est le seul  endroit qui me redonne confiance en moi. Tout se mélange dans ma tête... Je lutte avec moi-même et mon destin, c'est une lutte intérieure qui me ronge petit à petit. Je vis et me consume au fil des jours, des semaines, des mois et même au fil des années.

    J'attends désespérément que le séisme emporte cette tour, l'endroit où je me sens le plus vivant. Tout ce mélange dans ma tête je ne sais plus où j'en suis, tout n'est que contradiction mais des contradictions qui se complètent.

    Je sais que beaucoup de personnes me considèreront comme fou  mais les personnes qui attendent quelque chose me comprennent.

    Au final qu'est-ce que je veux ? Et surtout qu'est-ce que j'attends ?


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    gaelle.m
    Jeudi 6 Mai 2010 à 19:02
    j'aime beaucoup cette nouvelle. Le côté un peu dépressif du personnage qui se pose des questions existentielle et qui cherche un but dans sa vie. Je pense que c'est une étape par laquelle nous passons tous un jour où l'autre, mais chez ce personnage ca a l'air difficile voir douloureux. Tout cela est amplifié par le fait que nous soyons dans sa tête et que le personnage nous confie ses secrets.Nous sommes donc, nous lecteurs ses confesseurs en quelque sorte. Bravo a kahina.
    2
    Caroline.S
    Mardi 11 Mai 2010 à 12:20
    J'aime beaucoup cette nouvelle aussi!!Quand je l'avais lue l'autre fois,j'avais déjà beaucoup aimé!Et franchement,les illustrations de chaques nouvelles sont géniales!
    3
    Imane Z
    Jeudi 13 Mai 2010 à 18:03
    Dur dur de commenter sans être partiale, mais honnêtement j'aime beaucoup cette nouvelle et l'illustration qui suit (d'ailleurs c'est le plus beau dessin de Clément), je suis très fière de Kahina
    4
    M. Delporte
    Mercredi 19 Mai 2010 à 19:37
    Bravo, Kahina, pour cette jolie nouvelle ! Cette Tour vous a inspirée, votre personnage est imprégné d'un certain recul. Cette nouvelle me rappelle un peu un livre de Delphine de Vigan, "Les heures souterraines", que je vous conseille. Bien à vous.
    5
    Amélia.B
    Lundi 26 Juillet 2010 à 00:24

    J'ai bien aimé ! Même si le personnage est quelque peu dépressif ( ce qui est pas trop mon trip ) la nouvelle est vraiment pas mal, bravo.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :