• Actualités / 最新情報

    C'est en ce moment... ou pour bientôt !

  • Ça y est, Lafeegaga (Gaelle R., élève de TL en 2013-14) a atterri au Japon. La suite sur son blog ! (en cliquant sur le texte ci-dessous)

    Lafée y est !


    1 commentaire
  • De Yuka


    10 commentaires
  • Lune et l'autre est paru en juin chez Casterman. Cette très belle bande dessinée n'est pas l’œuvre d'un dessinateur nippon mais le deuxième album d'un jeune dessinateur marseillais, Gabriel Germain.

    Visiblement, G. Germain connaît très bien le Japon. De quelle manière ?  (voyages, lectures personnelles, cinéma, ...), ... je n'ai pas réussi à le savoir ; mais c'est avec plaisir qu'on retrouve dans ses planches les atmosphères et les univers familiers du Japon : paysages urbains de Tokyo, bureaux, gares-routières, bars, love-hôtel, konbinis, ... mais aussi des paysages côtiers et plus campagnards.

    Ce qui rend aussi la BD de G. Germain très agréable à lire, c'est qu'on a l'impression d'avoir déjà croisé ses personnages, notamment dans les films d'Hirokazu Kore-Eda ou de Kiyoshi Kurosawa.

    L'histoire est celle d'une jeune prostituée qui assassine son souteneur et qui, dans sa fuite vers sa ville natale, croise de manière très éphémère un jeune architecte paumé dans sa vie de famille, et plus durablement une petite fille abandonnée.

    Au fur et à mesure du déroulement de l'histoire, les trois personnages vont chacun se révéler à eux-mêmes et à l'autre, se sauver aussi l'un l'autre ... et finir par se retrouver ... du moins, c'est ce que l'on peut supposer.

    En elle-même, l'histoire peut paraitre assez simple et pas toujours crédible ... sauf quand on comprend, passée la 1ère moitié de l'album, qu'on navigue entre réalité et surnaturel...

    Surtout, le dessin est d'une grande délicatesse et très original (c'est ce qui m'a fait l'acheter).

    Et finalement, au terme de la lecture, on ressent le besoin de revenir sur de nombreuses pages, pour mieux comprendre l'histoire et pour apprécier davantage la beauté des planches de G. Germain.

    Cliquez sur l'image pour découvrir quelques pages de l'album :

     

    Gabriel Germain, Lune et l'autre


    votre commentaire
  • Par MF

    Le Japon à Düsseldorf (plus grande concentration japonaise en Europe) et le Japantag, grande fête japonaise qui a lieu chaque année.

    Pas moins de 500 entreprises japonaises sont installées à Düsseldorf et sa région où vivent un peu plus de 8000 ressortissants japonais. Ce qui explique ce "Japantag" (La Journée du Japon) organisé chaque année. Le clou du spectacle: un grand feu d'artifice japonais tiré depuis les rives du Rhin où se pressent près d'un million de personnes.

    Pour voir, cliquez sur l'image :

    Prochaine édition le 30 mai 2015.

    Un grand merci à notre ami Hilmar pour ces renseignements !


    votre commentaire
  • De MF

     
    Nous connaissons maintenant la liste des invités qui se réuniront autour de lui les 23 et 24 août prochains à Koriyama (préfecture de Fukushima) pour cette nouvelle session qui a pour thème: les mots et leur pouvoir d'évocation.
     
    Les futurs participants pourront assister à des conférences ou à des ateliers d'écriture avec les écrivains Furukawa Hideo bien sûr, mais aussi Kawakami Hiromi (plusieurs de ses romans sont traduits en français aux éditions Picquier, dont Les Années douces adapté en manga par Taniguchi Jirô chez Casterman). Seront également présents le traducteur Shibata Motoyuki, les poètes Yoshimasu Gôzô et Ozawa Minoru, le photographe Ômori Katsumi, le sociologue Kainuma Hiroshi, les musiciens Hamada Mariko et Ôtomo Yoshihide, le DJ Shinco, le rappeur Robochu, la calligraphe Kasetsu et la scénariste Yoshida Noriko. 
     
    Une grande diversité artistique donc pour mettre les mots à l'honneur.
     
    Le programme complet est disponible ici (en japonais) :

    Tadayoumanabiya, l'école de littérature de Furukawa Hideo


    votre commentaire
  • D'Amélia B.

    En tant que grande amatrice d'animation japonaise et tout particulièrement des Studios Ghibli, je tiens à vous tenir au courant des nouveautés.
    Le conte de la princesse Kaguya est actuellement en salle depuis le 25 juin. Le réalisateur est Isao Takahata : Le tombeau des lucioles, accompagné du compositeur Joe Hisaishi : Ponyo sur la falaise.
    Je vous invite à aller le voir au plus vite, ce que je compte faire également et je vous donnerai un avis sur le sujet.
    A mon grand dam, il n'est pas diffusé à proximité de chez moi donc je vous donne ici la liste des cinémas où vous pourrez aller voir ce futur chef d’œuvre.
     
    Un style de dessin très différent de celui qu'on retrouve habituellement chez les studios Ghibli, ce qui le rend encore plus intriguant …

    Voici la bande-annonce :


    votre commentaire
  • De MF

    Le nouveau numéro de Zoom Japon vient de paraître (attention numéro double juillet-août). Au sommaire, un article sur les AKB48, une incroyable machine commerciale et...politique, mais aussi un dossier complet sur le phénomène des mascottes ("kyara" en japonais) emblèmes d'une ville ou d'une région. 

    Des interviews: Hashimoto Kachou l'auteur du manga Cagaster publié en France en exclusivité mondiale ! Le scénariste Kusumi Masayuki qui a écrit le manga Mes petits plats faciles. Et le documentariste Sôda Kazuhiro qui a réalisé un film documentaire (Senkyo 2) sur un candidat aux élections municipales
     
    Et comme toujours des conseils lecture, découverte du Japon, cuisine, des annonces...

     


    votre commentaire
  • De MF

    C'est le festival du film français au Japon en ce moment.

    Cliquez pour découvrir ce que la France donne à voir de son cinéma au Japon :

     

     


    1 commentaire
  • De Victoria

    Fictions/Le Feuilleton sur France culture propose depuis le 30 juin les Lettres du Japon (Chronique d'une traversée) de Rudyard Kipling (avec la Comédie Française). Cliquez ici pour retrouver les émissions déjà diffusées

    Lettres du Japon de Rudyard Kipling

    Les Lettres du Japon ont été publiées aux éditions Elytis
    en 2006 dans une nouvelle édition annotée par Alain Rocher.

    On lit sur le site de l'émission : "Les Lettres du Japon de Rudyard Kipling dessinent une chronique journalistique sous forme de correspondance. Rudyard Kipling, le père du Livre de la jungle, est né en 1865 à Bombay. Après avoir fait ses études en Angleterre, il regagne les Indes où il se consacre au journalisme et à l’écriture. A l’âge de 24 ans, en 1889, il entreprend un long voyage pour rejoindre les Etats Unis. Parti de Calcutta le 9 mars 1889, il atteint les rives du Japon le 15 avril. Rédacteur en chef adjoint du Pioneer d’Allahabad, c’est pour ce journal qu’il rédige cette chronique sous forme de lettres.

    Il nous livre sa découverte et sa traversée du Japon. Sa vision tantôt amusée, tantôt intriguée, souvent ignorante, nous offre l’image d’un pays d’une singulière beauté poétique et littéraire en plus d’un témoignage historique précieux pour nous, lecteurs et auditeurs du XXIème siècle.


    votre commentaire
  • De MF

    Corotzilla vous propose plusieurs idées de sorties pour vos vacances.

    Nous en avons déjà parlé, si vous passez par Poitiers ne manquez pas l'expo Japon - L'archipel de la maison organisée par l'architecte Manuel Tardits. Jusqu'au 31 juillet à la Maison de l'Architecture Poitou-Charentes. Le journal Facebook de l'expo ici 

    Idées de sorties pour les vacances.

    Toujours dans l'ouest, une superbe exposition sur les samouraï à Nantes au Château des Ducs de Bretagne. Le directeur scientifique de l'expo nous a rendu visite en mars dernier, le professeur d'histoire japonaise à Genève, Pierre-François Souyri. L'expo tente de mieux faire connaître le samouraï, ce guerrier qui n'a eu de cesse de nourrir l'imaginaire occidental, à travers la présentation de 450 objets. Du 28 juin au 31 août.

    Le site de l'expo ici :

    Idées de sorties pour les vacances.

    Pour ceux qui iraient à Paris, une exposition d'estampes au très beau musée des arts asiatiques, le musée Guimet : Harunobu, un poète du féminin (18 juin au 22 septembre). 44 estampes de Suzuki Harunobu, un des maîtres de l'ukiyo-e sont présentées au public.

    Plus d'infos ici :

    Idées de sorties pour les vacances.

    Restons dans l'univers des estampes avec l'événement de la rentrée: une grande exposition Hokusai au Grand Palais à Paris du 1er octobre au 18 janvier 2015. 500 œuvres seront exposées, certaines pour la dernière fois en dehors du Japon. Hokusai est assurément le peintre le plus célèbre du Japon. La Vague, c'est lui!

    A tous ceux qui visiteraient l'une de ces expositions, faites-nous part de vos impressions sur Corotzilla.


    2 commentaires
  • Après le match nul de la Samurai Blue face à la Grèce, la dernière place qualificative du groupe C se jouera entre la Côte d'Ivoire, le Japon et la Grèce demain 24 juin.

     

    Encore quelques raisons d'espérer

    Nos "autres bleus" affronteront la Colombie à Cuiaba demain soir à 22h. Ils pourront se qualifier à condition de gagner sur un écart d'au moins 2 buts contre la Colombie, première du groupe et déjà qualifiée et si leurs autres adversaires se neutralisent ou si la Grèce l'emporte sur un score réduit.

    ... ça fait pas mal de "si" ... mais les Japonais sont une équipe solide au palmarès étoffé (4 Coupes d"Asie, qualifiés en 8è lors des CdM 2002 et 2010 et une place en finale de la Coupe des Confédérations 2011). On a des vraies raisons d'espérer !

    Gif tiré de Captain Tsubasa (Olive et Tom chez nous)


    4 commentaires
  • Avec Sylvie P.

    A quelle espèce appartient Totoro ? C'est la question que s'est posée ce mois-ci Jean-Sébastien Steyer (paléontologue au CNRS) dans la très sérieuse revue d'histoire naturelle, Espèces : "S'il est un animal sympathique et emblématique de la culture japonaise, c'est bien Totoro, né sous les traits du génial Hayao Miyazaky. Ce monstre gentil, personnage du dessin animé éponyme Mon voisin Totoro (1988) est devenu une véritable légende. Mais, au delà de la poésie qu'inspire cette peluche géante, qui est vraiment Totoro ? Que peut-on en dire à la lumière des connaissances actuelles ?"

     

    Totoro, animal de la famille des ... ?

     Totoro, un voisin pas comme les autres à retrouver en kiosque ou en ligne :

    Totoro, animal de la famille des ... ?

     Et pour ceux qui n'ont jamais entendu parler de Totoro, cliquez ici


    votre commentaire
  • De MF

    En attendant la sortie de sa nouvelle bd, vous pourrez retrouver des planches de Florent Chavouet le 10 septembre dans le livre Kokekkô! aux éditions Issekinicho.

    Kokekkô! ce sont 16 illustrateurs qui livrent leur expérience du Japon. Pour connaître le nom des 15 autres dessinateurs, rendez-vous sur le site Issekinicho.

    Florent Chavouet dans Kokekkô !

     

    Et pour feuilleter quelques pages, c'est ici :


    1 commentaire
  • ... consacrée au Prix Asie ACBD qui sera décerné lors de la prochaine Japan Expo

    Sélection à découvrir en cliquant ici :

    France Info, chronique BD du dimanche ...

    ... ou en écoutant là (en laissant passer quelques secondes) :

     


    votre commentaire
  • ... pleine d'ambitions, (à lire sur le site de Japoninfos) ... et en mettant toutes les chances de son côté, mais quand même pas au point de demander l'aide des Pokemons (à lire sur le site de Football.fr).

    Cliquez sur l'image pour tout savoir de la composition et des atouts de nos autres bleus (site eurosport).

    L'équipe samurai blue arrive au Brésil ...

     

    ... et encore plus sur l’indispensable site du football japonais en langue français, Nippon Gambare.

    Leur premier match aura lieu dimanche contre la Côte d'Ivoire ... et il faudra se lever tôt ou bien se coucher tard car il sera retransmis (sur BeIn) à 3h du matin !

    L'équipe samurai blue arrive au Brésil ...


    7 commentaires
  • ... et pourquoi ne pas y aller tous frais payés ?

    Cliquez pour jouer sur LeMonde.fr :

    Bientôt la Japan Expo


    votre commentaire
  • De Lafeegaga

    Chers Corotzilleurs,

    Comment allez-vous depuis le temps ?

    Après 5 ans et demi de passion pour ce pays que l'on aime tant, j'organise mon premier voyage.

     

    Lafeegaga au Japon (le retour !)


    Je pars donc du 23 juillet au 24 août. Comme vous pouvez le voir, j'ai eu vraiment beaucoup de chance en ce qui concerne le prix des billets. ANA (All Nippon Airways) faisait des réductions pile au moment où j'ai décidé de le prendre. (C'est-à-dire vers la moitié du mois de mars)


    Pendant ce séjour, je ne partirai pas seulement à la conquête de ce pays, mais je prendrai aussi des cours de japonais qui se feront le matin avec l'Ecole Internationale du Japonais de Tōkyō. Ces cours nous ont été proposés par l'INALCO, une belle occasion pour moi d'augmenter mon niveau en japonais tout m'imprégnant des habitudes japonaises. Bien sûr, ces cours ont un coût. C'est-à-dire 500 euros pour 3 semaines. Et en première année, on ne peut malheureusement pas obtenir une bourse de voyage. J'ai conscience que mes parents me font un énorme cadeau en m'offrant ce voyage, sans doute quelque chose qui ne se renouvellera pas. C'est pour cela qu'il faudra en profiter un maximum !


    En ce qui concerne mon logement, mes deux amies de la fac et moi avons réservé une chambre aux Fujimi de Bamboo house. Les Bamboo house, sont ce qu'on appelle des guest house. C'est-à-dire que généralement, on loue une chambre, et le reste (cuisine, salle-de-bain...etc) est collectif. Cependant, comme nous avons choisi une chambre de 3 personnes, on a la chance d'avoir cuisine et salle de-bain à l'intérieur de notre chambre. De plus, après avoir comparé de nombreux guest house sur Tōkyō, on a largement remarqué que Bamboo house était vraiment la référence qualité/ prix. Ce qui ne m'étonne pas, puisque j'ai pas mal de connaissances (les fans d'idols avec qui je discute) qui y séjournent pendant leurs voyages.


    Et sinon, après les cours du matin, l'école nous propose aussi des activités l'après-midi. Mais je ne pense pas vraiment y participer... (peut-être à quelques exceptions près) Je compte plutôt aller visiter les temples et sanctuaires, faire des excursions dans les parcs et les zoos (parce que faut dire qu'on en a un tout près de chez nous, celui de Ueno), faire une escapade au Mont Fuji, visiter les principaux quartiers de Tōkyō, faire de l'essayage à la tour 109, un peu de karaoké, grimper à la Tōkyō Sky Tree, admirer le festival des feux d'artifices de la baie de Tōkyō, et bien sûr faire le tour des Idols de Tōkyō \o/


    Voilà, et pour la petite publicité, je vous incite à lire mon blog si vous voulez me suivre durant ce voyage. Mais bien sûr, je vous promets de faire un petit topo là-dessus sur Corotzilla en rentrant du Japon.


    7 commentaires
  • De MF

    ただようまなびや 文学の学校  

    A l’école avec Furukawa Hideo

     

    En mars dernier, l’écrivain japonais Furukawa Hideo, de passage à Lille, évoquait les liens entre littérature et environnement. Originaire de la préfecture de Fukushima, il a été profondément affecté par la triple catastrophe du 11 mars 2011. Selon lui, le tsunami puis l’accident nucléaire à la centrale de Fukushima Daiichi ont modifié le milieu naturel de la région dans des proportions encore difficiles à évaluer sur le long terme. Or le milieu naturel influe directement sur la langue d’une région ou d’un pays. Si le premier a subi des modifications, les effets se font donc obligatoirement ressentir sur la seconde. Un constat qui a amené l’écrivain japonais à se poser une question cruciale : « Si la langue est affectée, que va devenir la littérature dans la région ? »

    En guise de réponse, Furukawa Hideo a décidé de placer la littérature au cœur du processus de reconquête de la région de Fukushima. En août 2013, il a créé une école de littérature. Son but ? Permettre à tous ceux qui le souhaitent de créer leur langue. Et qui sait, de cette multitude de voix naîtra peut-être la « langue de Fukushima ».

    Le projet s’appelle ただようまなびや 文学の学校 (Tadayoumanabiya Bungaku no Gakkô). En anglais: The Drifting Classroom : The Art of Writing, Reading and Translating.

    La deuxième édition du projet se déroulera les 23 et 24 août 2014 à Kôriyamashi, préfecture de Fukushima. Un troisième rendez-vous est fixé les 25 et 26 octobre 2014 à Shiwacho, préfecture de Iwate, dans le nord du Japon.

    Si la création littéraire vous intéresse (et si vous parlez et écrivez japonais), vous pouvez vous inscrire en ligne ici http://www.tadayoumanabiya.com/#attend 

    Furukawa Hideo peut compter sur le soutien de plusieurs artistes japonais issus de domaines variés pour assurer les ateliers (écrivain, poète, traducteur, musicien…). La programmation complète sera publiée en juin sur le site.


    5 commentaires
  • Pour ses 4 ans, ZoomJapon nous emmène parcourir le Japon en train (des trains anciens, originaux, du futur, de luxe, et aussi des gares). On comprend que le Japon est définitivement LE pays des trains :

    Et toujours, les conseils lectures, sorties, théâtre, ciné, annonces ...  et aussi l'interview d'un architecte que nous aimons beaucoup à Corotzilla : Itô Toyô, un itinéraire de découverte de la mer intérieure en vélo (!), que n'aurait pas renié notre illustrateur à pédales préféré : Florent Chavouet et une nouvelle rubrique gastronomie (avec marché et recette détaillée !)


    votre commentaire
  • Avec MF & Yuka,

    Deux parutions nouvelles en japonais :

      Quoi de neuf du côté de Nagashima Yu ,      Quoi de neuf du côté de Nagashima Yu ,

    Le livre bleu : "Toi no nai kotae": "Réponse sans question". C'est un livre inspiré du jeu Nande Show.

    Le gris : "Haru no ojigi "Salutation de printemps".  C'est un recueil de Haïku.

    Pour les plus impatients, les 2 ouvrages sont disponibles sur amazon.jp


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique